Imprimer cette page

Thèmes de recherche

Untitled document

Responsable: Frédéric HOUZÉ

  • Tél.: 01 69 85 16 74
  • houze[at]lgep.supelec.fr

Contacts Électriques (CE)

Le domaine des contacts électriques se situe au confluent de plusieurs disciplines et adresse des problématiques très diverses. Les recherches y sont particulièrement actives, dans un contexte général d’exigences accrues en fiabilité et performances, de miniaturisation, et d’élargissement de la gamme des signaux véhiculés (très faible niveau comme puissance). L’équipe CE travaille depuis plus de 25 ans sur ces sujets, et possède un ensemble de compétences uniques reconnues au niveau national et international, qu’elle s’efforce de continuer à élargir année après année. Ses activités se partagent entre la conception, la réalisation et l’exploitation de nombreux bancs de mesures et moyens de caractérisation, et le développement de modèles phénoménologiques, analytiques et numériques. Elles s’appuient sur un nombre important de contrats avec différents acteurs industriels du secteur - notamment dans le cadre de conventions CIFRE - mais également sur des partenariats académiques à travers différentes formes de collaborations (projets RTRA, ANR, LabEx).

L’organisation de l’équipe s’articule aujourd’hui autour de 4 thématiques complémentaires, qui reflètent la diversité des phénomènes et des approches. La première concerne les contacts dits ‘bas-niveau’ (sans échauffement ni arc) ; elle vise à la compréhension des mécanismes de dégradation, ainsi qu’à l’amélioration de la fiabilité par la conception et la mise au point de revêtements innovants et à l’élaboration d’outils de diagnostic. La seconde est relative aux contacts dits ‘de puissance’, objets de nombreuses problématiques (ouverture sous fortes tensions et/ou forts courants, erosion, soudage…) et pour lesquels certains problèmes fondamentaux restent ouverts (bilan énergétique aux électrodes, émission de ‘courant noir’, structure microscopique du pied d’arc, transition arc-décharge luminescente). La troisième est dédiée au développement de moyens originaux de caractérisation électrique locale (imagerie et spectroscopies) aux échelles micro et nano dérivés de la microscopie AFM, à l’utilisation de ces outils pour l’étude de divers matériaux, ainsi qu’aux investigations sur la physique du nanocontact. La quatrième, issue de ce creuset de mesures locales, porte plus particulièrement sur l’étude des phénomènes physico-chimiques qui conduisent à la modification à l’échelle nano des propriétés de conduction électrique des matériaux et de leurs interfaces, avec en ligne de mire l’application au stockage d'information à haute densité. S’ajoutent enfin quelques «actions spécifiques» dans lesquelles se rangent des études ponctuelles un peu en marge des thématiques principales, ou des travaux préliminaires susceptibles d’intégrer ultérieurement l’un ou l’autre thème.

 

 

Liens vers les thématiques de l'équipe:

 

* Contacts bas-niveau ( Fiabilité - Revêtements innovants )

* Microscopies en champ proche et nanocontacts ( Mesures électriques locales par AFM - Nanomodifications)

* Contacts de puissance ( Interactions arc-électrodes - Modélisation mécanique-électrique-thermique )

* Modifications de matériaux et de leurs interfaces ( Application au stockage d’information haute densité)

 

 

Plateforme caractérisations des contacts électriques Contacts bas-niveau Microscopie en champ proche et nano-contacts Contacts de puissance Plateforme : Caractérisations physico-chimiques des matériaux et des surfaces Pateforme Microscopies en champ proche